The Chemistry Magazine I Online magazine covering music, art, fashion and more.
Online magazine covering music, art, fashion and more.


Street Culture

11 novembre 2013

Be Street Wknd 2013, report & street looks

More articles by »
Written by: Sarah Régis-Lydi
Mots-clés : , , , , ,
cover

Aujourd’hui une partie de l’équipe du mag s’associe pour faire le point sur un évènement parisien dont beaucoup ont entendu parler. À travers cet article une vue d’ensemble et un report complet vous est offert. Pour les plus fashionistas des fashionistas la section dite mode de cet article se trouve plus bas. 

Commençons par le commencement ! La mention “Be Street” ne vous est très certainement pas inconnue ! Pas besoin d’activer le moteur de recherche des profondeurs de votre mémoire, sur ce coup je peux vous aider, vous avez déjà du entendre parler du Magazine urbain français du même nom au sein duquel les thèmes très en vogue de la street culture, de l’art et de la mode sont mis à nu. Les deux jours de festival qui ont eu lieu le week-end dernier (le 5 et 6 octobre donc) réunissaient une population variée en âge et en style, des ambiances musicales diverses et des marques déjà affirmées ou en pleine croissance dans le monde du street wear. 

1418332 10151942979547403 1317019064 n 600x450 Be Street Wknd 2013, report & street looks%TheChemistry

On m’avait prévenu à l’avance : “Franchement tu fais le tour du truc en une heure, donc te pointes pas trop tôt.” Ok ! D’abord surprise de cette description, je décide quand même d’y aller. À peine les rideaux épais noirs en guise de seuil d’entrée passés que je me retrouve nez-à-nez avec une caisse digne de Retour vers le futur. Le ton est donné : ici on se la joue rétro, vintage mais tout en restant dans le classe et l’onéreux. “Fair enough”, nous sommes à Paris après tout ! L’espace couvert mais spacieux se divise en sept parties : 

 – L’espace réservé au stands des marques venues présenter leurs collections

Le bar où la conso n’est pas donné et où il faut bien préciser que vous voulez une pinte de Heineken sinon vous vous retrouvez avec 50 cl de Desperados (mon dieu quel blasphème )

Le coin des skateurs à qui ont a ingénieusement filé une rampe de skate assez bruyante mais qui s’oublie très facilement grâce aux nombreux set musicaux qui nous sont proposés. Et c’était quand même l’occasion de scotcher quelques minutes, pinte à la main, sur les prouesse de ces beaux jeunes hommes sur roues. 

La partie “fun” de l’event, j’ai nommé les auto-tamponneuses que vous pouviez conduire l’espace de quelques minutes grâce à un ticket donné gratuitement au moment du contrôle des identités. Ajouté à cela vous pouvez encore plus retourner en enfance grâce aux nombreuses plateformes d’arcade vintage qui sont mises à disposition. Sonic, Mario, Flipper et autres… faîtes vos jeux !

Un espace en hauteur où sont exposées quelques pauvres -mais très bien réalisées- oeuvres (ouais les mecs en montant ces marches je m’attendais quand même à beaucoup plus il faut le dire.). L’espace réservé qui surplombait la grand halle était propice à l’exposition de beaucoup plus de merveilles artistiques. Bien qu’on ait pu y retrouver Nychos, Greg Mike et Yaia Gift en création live, plusieurs fresques murales noires et blanches et quelques oeuvres encadrées de Ron English et Tom Gilmour, l’éclairage et l’atmosphère mis en place laissaient tout de même place à beaucoup plus, dommage.

Un accès Vip (????)

Le coin fumeur : point de rendez-vous enfumé où styles et attitudes parfois un peu trop “m’as-tu-vu” se mêlaient à merveille

 1421593 10151942979492403 894188112 n 600x450 Be Street Wknd 2013, report & street looks%TheChemistry 1418186 10151942979552403 505574533 n 600x450 Be Street Wknd 2013, report & street looks%TheChemistry 1384867 10151942979507403 163381107 n 600x448 Be Street Wknd 2013, report & street looks%TheChemistry 1376692 10151942979537403 79954532 n 600x450 Be Street Wknd 2013, report & street looks%TheChemistry

Tout ceci était accompagné d’une scène où se produisait à tour de rôle plusieurs artistes. Dans la foulée je nommerais bien évidemment Aaron Cohen, connu par peu de personnes dans l’assemblée, mais qui a su relever le niveau après un passage beaucoup trop long d’une session “House” qui ne collait pas vraiment à l’humeur de l’évènement. Les lumières sont amoindries, Cohen chauffe le public dans un anglais très américainement américain que peu comprennent. Mais peu importe on est là pour le son et pas pour déblatérer.
Le rappeur et son Dj, relève le défi haut la main et transporte la foule dans un univers hip hop qui nous rappelle un certain A$AP Rocky (son grand ami d’ailleurs) et autre Tyler the Creator. Les stands sont quelques peu désertés et l’agitation se met sur pause le temps de son set. Bien que certains set ne soient pas au goût de tout le monde, saluons le boulot de l’organisation musicale de l’event qui est quand même bien menée. 

1422898 10151942979567403 1094135642 n1 600x450 Be Street Wknd 2013, report & street looks%TheChemistry
b 600x450 Be Street Wknd 2013, report & street looks%TheChemistry

Pour résumer, la Be Street c’est une chouette réunion de mordus de street culture durant laquelle on peut dénicher pas mal de petites perles vestimentaires, à condition d’avoir le porte-feuille bien rempli notons-le quand même. Mise à part cela, c’est l’occasion de découvrir de nouvelles marques peu commercialisées dans les boutiques parisiennes, mais aussi de découvrir de nouveaux artistes, que ce soit bien au niveau de la musique, que du street art.
La population présente pourrait être qualifiée par certains de “jeunes hipsters” mais je ne crois pas vraiment en cette théorie, je vois plus cela comme une réunion libre où les styles s’entrechoquent. Entre la touche du Prince de Bel Air en passant par la symbiose vestimentaire de Kanye, d’A$AP & de Pharrell Williams : faites votre choix.

1422741 10151942979502403 2073873656 n 600x450 Be Street Wknd 2013, report & street looks%TheChemistry

Le meilleur des looks du Be Street Wknd 2013

Liens: Be Street / Facebook

Auteurs : Sarah Régis Lydi / Maria K. Vassileva



About the Author

Sarah Régis-Lydi
Parce que l'amour de l'art et de la musique n'a pas de frontières, la langue française ne doit pas être un obstacle au partage des cultures et des connaissances. Sarah (Neb), Rédactrice/traductrice pour The Chemistry Mag.




 
 

 
Lp
a3700691514_10

Stream: Metome – Objet LP

Il y a quelques jours, le jeune producteur japonais Metome aka Takahiro Uchibori sortait son album Objet. Très peu médiatisé, et travaillant essentiellement en autoproduction, Metome est un petit génie […]
 
 
1402358_398444423622526_1298485499_o

BRVP #3 – 20/12 @ Le Petit Bain (Places à gagner)

Après le succès de ses dernières soirées au Petit Bain et Social Club, le collectif BRAP revient en force pour vous offrir l’événement TRAP de la fin d’année ! Le […]
 
 
Ep
1483887_581567988565288_118402509_o

Clément Bazin – Night Things EP / With Us Records

Eh ben la voilà, elle est là la grosse torgnole musicale de 2013, et il aura fallu attendre jusque fin Décembre pour entendre cette perle… Bon, me direz-vous, on en […]
by Rebié
0

 

 
cover

The Chemistry presents V/A LITHIUM

  On vous l’a annoncé en début de semaine, pour fêter nos deux ans on sort notre toute première compilation LITHIUM ! Cela fait déjà quelques mois que l’on travaille […]
 
 
the-most-popular-cap-at-new-york-fashion-week-001

MORT – Paris

Un mot macabre il est vrai, mais qui possède une certaine force. C’est aussi le nom d’une nouvelle marque parisienne, dont le slogan « -It’s not about death, only about one […]
by Tanguy
0

 




0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>